L'Interview Timbrée - 19 - Renaud Vigourt

Le timbré de la semaine est une vieille connaissance de la maison. Et pour cause, à la fin de ses études aux Beaux-Arts, Renaud Vigourt a co-fondé avec Aurélien (de Maison Tangible) et une dizaine d'autres artistes, un atelier d'impression artisanale à Besançon. Illustrateur, sérigraphe aguerri et premier spectateur de notre projet de maison d'édition, il nous était impossible de ne pas le passer à la sauce timbrée.

 

Maison_Tangible_Interview_Timbree_26_RenaudVigourt_Ygam_04Article_01.jpg

La série Ygam de Renaud pour Maison Tangible

 

Ton “adresse” (fictive ou réelle) telle que tu aimerais la lire au dos d’une carte postale ?

Renaud Vigourt - 19 rue Klein, étage 02 - 25000 Besançon  
"Vite facteur, l'amitié n'attend pas !"

En vacances, pour donner des nouvelles à tes proches, t’es plutôt du genre à envoyer une carte postale ou MMS ? 

Il est extrêmement rare que je donne des nouvelles pendant les vacances. Jamais en fait. Allez, la dernière fois que c'est arrivé, c'était une carte postale pour les copains de l'atelier Superseñor* envoyée depuis La Habana.

* Atelier d'impression artisanale co-fondé par Renaud,
Aurélien de Maison Tangible et une dizaine d'artisans de l'image
👉  ttp://www.ateliersupersenor.fr

 

Ygam 01 / 03

 

Te souviens-tu d'un courrier ou d'une carte postale qui a marqué ta vie ?

Il n'y a pas si longtemps, j'ai reçu un courrier de ma grand-mère auquel elle a joint des échantillons de lotions capillaires contre la calvitie. Elle a pris soin de découper la pub de la lotion pour la glisser dans l'enveloppe. "Vu à la TV !" disait la pub, illustrée par montage photoshop avant/après. À partir de ce moment, j'ai su que ma grand-mère ne me voyait plus comme un petit garçon.

 

Ton travail est implicitement lié à la pratique de la sérigraphie (trame, surimpression, décalage) ?

Implicitement on peut dire ça. J'ai d'abord pour habitude de travailler avec une palette de couleurs très restreinte et de jouer sur les surimpressions*. Ensuite, grâce à quelques expérimentations passées sur le collage, j'ai gardé un intérêt pour le support journal que je scanne en très haute résolution pour en faire ressortir les différents motifs de trames. Je trouve que la trame de journal est plus "naturelle", elle comprend des variations et des défauts qui sont intéressants à exploiter. Après j'essaie d'éviter les systématismes, je garde à l'esprit que la base de mon travail reste le dessin, et que je n'ai pas forcement besoin d'utiliser des trames à chaque fois.

* Procédé d'impression de deux couleurs l'une sur l'autre,
pour en créer une troisième (ex : Jaune + Magenta = Rouge)

 

Quelques posters imaginés et sérigraphiés par Renaud

 

Si tu pouvais voir l’univers d’un artiste en une collection de carte postale, qui choisirais-tu ?

J'aimerais beaucoup (a)voir une collection de cartes postales qui présente les personnages de "Meet the Feebles" de Peter Jackson.

 

Si tu devais entretenir une relation épistolaire avec une idole, ce serait qui ?

Le prince Randian*.

* Ahah ! Pour infos, le Prince Randian est un homme-tronc célèbre
de la fin du 19e siècle, qui fut notamment une des attractions de Coney Island.

 

Ygam 02 / 03

 

Ton plus beau souvenir de voyage ?

L'Italie.

 

La destination, réelle ou fictive, pour ton prochain voyage ?

Les Landes, avec ma compagne et mon fils.

 

Le très beau livre animé de Renaud aux éditions du Seuil

 

Ton livre À qui est ce squelette fais partie de notre bibliothèque. On aime son côté hyper ludique, scientifique et décalé. Tu peux nous parler de ce beau projet ?

C'était un super projet de A à Z. Je trouvais la thématique très chouette dès le départ, même si je n'avais jamais dessiné beaucoup de squelettes. Sur ce point c'était un peu flippant, car je craignais de ne pas trouver le ton juste, ou bien que le dessin soit trop laborieux et que cela se ressente à la lecture. J'ai proposé très vite aux auteurs et l'éditrice de faire référence aux gravures anatomiques des XVIIe et XVIIIe siècles, avec leurs listes, leurs annotations et les postures grotesques des sujets. C'était une base de départ, dont je me suis détaché progressivement pour libérer davantage le dessin et les compositions. Ce projet est un peu comme un checkpoint dans mon écriture graphique, il m'a permis de m'éloigner un peu des mes influences de toujours et de progresser dans ma pratique. La cerise a été d'avoir la possibilité d'imprimer le livre en trois tons directs, et d'avoir un très beau résultat final*.

* Pour vous procurer ce bel ouvrage, ça se passe 👉  ICI 

 

Quelle est la chose la plus timbrée que tu aies faite?

À 10-11 ans, avec les copains de mon village d'enfance (dans la Marne), nous sommes allés sonner à la porte d'une maison en disant que nous récoltions de vieux vêtements pour le catéchisme. On nous a cru et donné trois gros sacs remplis de fringues. Puis nous n'avons rien trouvé de mieux à faire que d'aller dans les champs en bordure du village pour en répandre rageusement le contenu. On a fait la même chose avec un extincteur trouvé (volé plutôt) dans la salle des sports, un soir où nous avions trouvé les clefs cachés dans la gouttière. Nous sommes entrés, ressortis avec l'extincteur, direction les champs où nous l'avons vidé dans une euphorie démente. On avait un truc avec les champs.

 

Ygam 03 / 03

 

Parle nous de la série de timbres que tu as imaginée ?

Ce sont des extraits d'une série en cours. Il s'agit au départ d'un travail de dessin spontané et décomplexé. Je suis souvent très attiré par les formes organiques à mi-chemin entre l'animal et le végétal et cette série apparaît comme une sorte d'étude éthologique d'une faune/flore d'un monde imaginaire. Puis en revoyant "La Planète Sauvage" de Laloux et Topor, je me suis aperçu que les créatures et les plantes qui peuplent la planète des Draags présentent des similitudes avec les formes que j'explore. C'est pour cela que la série se nomme "Ygam", en hommage à la fameuse planète. J'espère pouvoir en faire un bouquin imprimé au Riso* dans les prochains mois.

* Renaud, en plus d'être un hyperactif de la sérigraphie,
est amateur d'impression Riso (à mi chemin entre la photocopie et la sérigraphie).
Retrouvez les différentes micro-éditions qu'il a pu faire dans son portfolio.

 

Des nouveautés pour bientôt, une actualité dont tu voudrais parler?


Un nouveau livre chez Seuil Jeunesse, une histoire librement inspirée d'une nouvelle de Dino Buzzati. La création de tampons squelettes basés sur les dessins de "À qui est ce squelette ?", qui serviront pour des ateliers mobiles. Ma présence à l'édition 2017 du Salon du livre jeunesse de Fougères les 17, 18 et 19 novembre. Et enfin j'espère plein de nouvelles impressions, des images, des posters, etc...

 

 

La série Ygam au grand complet

 

Retrouvez toutes les infos sur Renaud sur son portfolio et sur Flickr.


L'Interview timbrée, c'est toutes les semaines sur maison-tangible.fr


Faites un tour sur la Boutique !