L'Interview Timbrée - 48 - Arthur de Pins

On ne lui fera pas l’affront de vous le présenter, mais si jamais vous avez dormi dans une grotte les quinze dernières années, vous êtes peut-être passé à côté du génial Arthur De Pins. Dessinateur et auteur de bande-dessinées, il emmène aussi son univers du côté de l’animation dans des courts et des longs-métrages. On part en voyage avec lui dans un monde rempli de zombies, de pin-ups et de crabes.

Printemps / Été 2019 d’Arthur de Pins

Ton “adresse” (fictive ou réelle) telle que tu aimerais la lire au dos d’une carte postale ?

Arthur de Pins, Château de Versailles, France.

J'ai grandi dans cette ville et une rumeur disait que certains employés municipaux avaient des logements de fonction à cette adresse. Ça m'a toujours fait rêver.

En vacances, pour donner des nouvelles à tes proches, t’es plutôt du genre à envoyer une carte postale ou un MMS (oui nous sommes vieux et on dit encore MMS) ?

Carte postale, surtout si elle est moche !

Printemps / Été 2019 01 / 03

 

Te souviens-tu d'un courrier ou d'une carte postale qui a marqué ta vie ?

Une lettre de rupture, au lycée. La fille dessinait aussi et on avait une relation épistolaire à base de dessins. C'était beau. Mais ça m'a fait très mal.

Impossible de parler de ton travail sans aborder Zombillénium. D’une couverture du magazine Spirou jusqu’au film en passant par les quatre tomes de la BD, l’univers de Zombillenium est unique, complètement loufoque. Peux-tu, pour ceux qui n’ont pas encore gouté à cet univers, nous parler du projet et ce qui te motive à le poursuivre depuis près de dix ans ?

Zombillénium* est l'entreprise où travailleraient les zombies, vampires, fantômes et loups-garous s'ils vivaient à notre époque : un parc d'attractions. La meilleure façon pour eux de se cacher est donc de se montrer. Et si en plus, les visiteurs payent pour les voir, alors c'est le business plan le plus malin du monde. Mais gare aux plans sociaux...

*L’univers a été décliné en film et B.D. chez Dupuis

Le trailer de Zombillénium

 

Si tu pouvais voir l’univers d’un artiste (contemporain ou passé) en une collection de carte postale ou de timbres, qui choisirais-tu ?

Matisse ! Il existe des tonnes de cartes postales de ses œuvres, mais y en avait-il de son vivant ? 

*Apparement les premiers timbres de Matisse datent d’après sa mort.
Aucune idée par contre pour les cartes postales.

Si tu devais entretenir une relation épistolaire avec une idole, ce serait qui ?

Avec un criminel en prison.

 

Printemps / Été 2019 02 / 03

 

Ton plus beau souvenir de voyage ?

Sans être très original, le Japon. C'est la Mecque de tou(te)s les dessinateur(trices), surtout ceux et celles qui sont né(e)s dans les années 70-80. La première fois là-bas, on se sent à la fois dépaysé et chez soi.

La destination, réelle ou fictive, pour ton prochain voyage ?

Réelle : l'Arménie où je pars fin octobre animer un atelier sur l'animation.*

*L’interview a été réalisé en septembre

le court-métrage multi-recompensé La révolution des Crabes

 

On a découvert ton travail il y a longtemps avec le court-métrage La Révolution des Crabes, transposé depuis en bande-dessinée. On voit que tu es autant à l’aise avec l’image fixe (ou plutôt la suite d’images qui raconte une histoire) qu’avec l’image animée. Quel est ton rapport à l’une et à l’autre ?

La plupart de mes collègues touchent un peu aux deux. L'avantage de la BD, c'est que c'est spontané. Un projet d'animation (même court) se monte, se développe, se finance. Une BD, ça peut se démarrer comme ça, hop ! Et on est seul.

En revanche, l'animation a ce côté "magique" qui embarque le spectateur. Lorsque mes personnages parlent à l'écran, je suis très ému.

Quelle est la chose la plus timbrée que tu aies faite?

Aller à Burning Man en 2013. Super souvenir mais j'ai été frappé du syndrome "Qu'est-ce que je fous là ?".


Printemps / Été 2019 03 / 03

 

Parle nous de la série de timbres que tu as imaginée ?

Il s'agit de la collection Printemps-été 2019 Arthur de Pins où l'on note le retour des rayures et des shorts en jean... Ah ? Tout le monde en porte déjà ? Bon, ça explique pourquoi je ne suis pas devenu styliste, alors. 

Des nouveautés pour bientôt, une actualité dont tu voudrais parler?

Le nouveau tome de Zombillénium, intitulé La Fille de l'air, vient de sortir en novembre. Mais avant d'enchaîner sur le tome cinq, je me repose et je gribouille des trucs. Des timbres, par exemple*...

*Pour notre plus grand plaisir

Printemps / Été 2019 au grand complet

 


Retrouvez toutes
les Interviews timbrées
sur le blog


Faites un tour
sur la Boutique !