L'interview Timbrée - 15 - Benoît Bodhuin

Notre timbré de la semaine est une référence dans le paysage typographique français. Dessinateur de caractère – on lui doit notamment le Kilbind, pour le magazine du même nom – il est aussi enseignant et graphiste. Constamment dans l'expérimentation, il nous livre des timbres complètement fous... Et l'interview qui va avec !

 

La série de timbres de Benoît Bodhuin

 

Ton “adresse” (fictive ou réelle) telle que tu aimerais la lire au dos d’une carte postale ?

Benoît Bodhuin, Nantes — me convient ! J'aime beaucoup cette ville.

 

En vacances, pour donner des nouvelles à tes proches, t'es plutôt du genre à envoyer une carte postale ou un MMS ?

Les 2 :) avec des cartes postales collectées au cours de l'année.

 

Sans titre 01/03


Te souviens-tu d'un courrier ou d'une carte postale qui a marqué ta vie ?

Changé ma vie, non ! Mais ému, oui souvent.

 

Ton caractère, le Marianne offre des combinaisons quasi-infinies de compositions typographiques, tu peux nous raconter son histoire ? 

Le Marianne est un caractère en 3 styles et de multiples variables travaillées de manière à fonctionner en superposition de couleurs lui conférant un aspect polymorphique. L'idée de départ est une typo brute en couleur - type drapeau/révolte, d'où son nom. Il ne s'agit effectivement pas de mon travail le plus récent mais il compte beaucoup pour moi, il fait partie de mon parcours, même si, assez naturellement, j'accorde plus d'intérêt à des typos plus récentes.

* On vous invite à jeter un œil à la très belle utilisation
du Marianne sur l'identité visuelle de Arquitectura Hoje

 

Un aperçu des combinaisons du Marianne

 

Si tu pouvais voir l’univers d’un artiste en une collection de carte postale, qui choisirais-tu ?

Pas vraiment d'artiste, mais une collection de cartes sur le mouvement Dada me plairait beaucoup.

 

Si tu devais entretenir une relation épistolaire avec une idole, à qui écrirais-tu ?

Je n'ai pas d'idole, mais pourquoi pas une correspondance sur l'art avec Albert Einstein :) *

*Et quelqu'un qui a dit “Je ne dors pas longtemps, mais je dors vite.”
doit forcément avoir des trucs cools à nous dire.

 

Sans titre 02/03

 

Ton plus beau souvenir de voyage ?

Pas mon plus beau mais un mémorable : des tapas et du vin dans une cave espagnole.

 

La destination, réelle ou fictive, pour ton prochain voyage ?

New York, Tokyo, Santiago… Dublin !

 

Le bb-book, autre caractère tout aussi fascinant de Benoît

 


Enseignant, typographe, graphiste, matheux, curieux, c’est quoi ta casquette préférée ? Et comment tu passe de l’une à l’autre ?

J'en ai d'autres comme père de famille… Mais sinon, pas matheux, c'est bien trop loin. Pour le reste, je n'ai pas vraiment de casquettes préférées, ce qui me plait c'est justement de passer de l'une à l'autre, et avec un peu plus de temps j'en essayerais bien d'autres, dans des domaines connexes au graphisme (ou non).

 

Quelle est la chose la plus timbrée que tu aies faite ?

Je ne peux pas en parler ici :) 

* Ça doit donc largement battre le renard d'Amaël !

 

Sans titre 03/03

 

Parle nous de la série de timbres que tu as imaginée ?

Il s'agit d'un jeu graphique s'appuyant sur la silhouette du timbre et d'une interrogation sur sa possible disparition (ou non) face au mail et autres moyens de correspondances, avec un graphisme spontané s'appuyant sur quelques travaux récents.*

* On va s'occuper de la non-disparition du timbre, promis !

 

Des nouveautés pour bientôt, une actualité dont tu voudrais parler?

Oui, une suite pour le bb-book A, des typographies commandées par des graphistes Nantais pour des architectes et un nouveau catalogue.

 

La série de Benoît au grand complet

Retrouvez toutes les infos sur Benoît sur son portfolio, son compte Instagram ou sa page Facebook.


L'Interview timbrée, c'est toutes les semaines sur maison-tangible.fr


Faites un tour sur la Boutique !