L'Interview Timbrée - 11 - Delphine Dussoubs

 

Delphine c'est un peu notre amie du bout du monde, qu'on peut ne pas voir pendant des mois, et la recroiser autour d'un verre comme si on s'était quitté la veille. Une des premières artistes Maison Tangible à l'énergie folle et à l'univers aussi coloré qu'exotique. C'était impossible de ne pas la timbrer elle aussi !

 

A Taste of wind, la série de Delphine pour Maison Tangible.

 

Ton “adresse” (fictive ou réelle) telle que tu aimerais la lire au dos d’une carte postale ?

Delphine Dussoubs aka Dalkhafine
Maison Ambulante, Boîte Postale #126 Worldwide.

 

En vacances, pour donner des nouvelles à tes proches, t’es plutôt du genre à envoyer une carte postale ou MMS ?

Pendant longtemps, j’ai adoré les échanges épistolaires. Lettres à mes copines, cartes postales aux grands-parents, je trouvais que c’était un super moyen de donner des nouvelles. Mais aujourd’hui, même si j’aime bien envoyer une lettre pour des occasions spéciales, je choisis plutôt Instagram ou la Messagerie Facebook en vacances : plus pratique et rapide pour communiquer instantanément. On peut également ajouter une petite photo qui fait plaisir avec.

 

A Taste of wind 01/03

 

Te souviens-tu d'un courrier ou d'une carte postale qui a marqué ta vie ? 

De là à marquer ma vie peut être pas, mais je me souviens d’avoir écrit à Jerk Quarentecinq il y a quelques années pour lui dire que j’aimais beaucoup son travail au sein du 9e concept. Il m’a répondu en m’envoyant une lettre remplie de stickers, j’ai trouvé ça beaucoup trop cool !

 

On te sait particulièrement attiré par le carnet de voyages, tu peux nous parler un peu des tiens ?

Mes carnets et mes dessins, c’est un peu comme un souvenir très personnel que je rapporte de mes voyages. Y’a des gens qui écrivent dans de petits livrets, d’autres qui prennent des photos pour se rappeler. De mon côté, c’est le medium qui m’est venu le plus naturellement. Je dessine mon ressenti, ce que je découvre, les gens que je rencontre…

J’ajoute aussi des éléments que je glane par-ci par-là, comme des tickets ou des papiers trouvés dans le pays. C'est aussi un bon moyen de se remémorer : quand je revois chacun de mes dessins, j'arrive à me souvenir du temps qu'il faisait, des odeurs, des anecdotes. Parce que oui, faire un carnet de voyage c'est prendre le temps d'observer la vie qui passe. Plus tard, ça pourrait être chouette de le partager avec mes enfants / petits enfants, j'espère être la mamie cool qui a mille histoires à raconter, haha !

 

Quelques extraites des carnets de voyage de Delphine

 

Si tu pouvais voir l’univers d’un artiste en une collection de carte postale, qui choisirais-tu ?

Je pense que je choisirai Matisse (un classique). Depuis petite, j’ai toujours eu une ou deux cartes postales avec ses peintures et collages dans ma chambre. Ses couleurs pêchues, ses formes tremblantes, c’est un artiste que j’adore encore aujourd’hui et qui continue de m’inspirer au fil des années.

Comme pour Harp la semaine passée, on a cherché,
et on en a trouvé de très beaux timbres Matisses : ici et

 

Si tu devais entretenir une relation épistolaire avec une idole, ce serait qui ?

J'admire beaucoup de personnes dans ce beau monde (coucou M.I.A et Wes Anderson !), mais je crois que pour cette relation épistolaire je choisirai Titouan Lamazou. Je suis une grande fan de sa ligne, de ses dessins et de ses textes... mais aussi de son écriture ! Voilà comment on pourrait se l'imaginer : on s'enverrait des lettres avec des feuilles tirées de nos carnets de croquis respectifs, chaque lettre viendrait conter un voyage. Titouan, si jamais tu me lis, tu as mon adresse notée plus haut... Je dis ça, je dis rien.

 

A Taste of wind 02/03

 

Ton plus beau souvenir de voyage ?

Roh la la, c’est dur de choisir… Peut être la première fois que j’ai vu le Taj Mahal se réveiller au lever de soleil. La lumière était rosée, il y a avait de la brume tout autour et on aurait pu croire à un château dans le ciel. Imposant et somptueux. C’est so cliché, mais sérieusement j’ai versé ma petite larme. #truestory

 

La destination, réelle ou fictive, pour ton prochain voyage ?

Le Japon ! Parce que c’est un pays et une culture qui m’intriguent pas mal. Et puis c'est vraiment à l'opposé de la culture occidentale, je pense que je vais me prendre une grosse claque et me choper un torticolis à regarder partout autour de moi. J’attends avec impatience d’y aller, peut être le mois prochain qui sait !

 

La très chouette lyrics video de Mr Johnson dans la lignée
de la direction artistique de la tournée Zanaka de Jain.

 

On a vu les très belles images du show que tu as imaginé pour Jain, peux tu nous raconter cette aventure ?

Au tout début, j’ai été appelée à travailler sur les lyrics vidéos de Jain (Makeba, Heads up et Mr Johnson). Puis comme ça a bien matché, on m’a confié la réalisation et la direction artistique de sa tournée Zanaka. C’était vraiment un super projet, avec une grande liberté de création et une artiste très talentueuse qui envoie du pâté sur scène. Je pense que la team de Jain me faisait confiance et je me suis vraiment amusée à travailler dessus. L'ensemble donne un show très coloré à l'image de Jeanne et de sa musique énergique. Je me suis également entourée d’une équipe de feu pour réaliser les 8 chansons: Rémi Vincent (adepte du zouk et qui m’a accompagné en résidence) mais aussi Vincent Raineri et Gabriel Poirier-Galarneau. Big up à cette team d’exception ❤ 

 

Quelle est la chose la plus timbrée que tu aies faite ? 

Quand j’étais plus petite on faisait plein de trucs débiles avec ma soeur et mes voisins. Mais maintenant que j’ai grandi (je fais encore des trucs débiles, oui ça m’arrive) je dirai que c’est de contacter des artistes que j’aime bien, au culot, pour leur proposer de collaborer. Parfois si on ose, ça marche ;)

 

A Taste of wind 03/03

 

Parle nous de la série de timbres que tu as imaginée ?

En ce moment, j’écoute beaucoup de musiques et beaucoup de musiques m’inspirent des visuels. Pour cette série de timbres, ce sont les artistes comme Rone, Polo & Pan ou Koudlam qui m’ont accompagné avec leurs chansons. Toujours dans une thématique céleste ou végétale, je crois que ça devient un peu ma marque de fabrique...

 

Des nouveautés pour bientôt, une actualité dont tu voudrais parler ?

J’ai plein d’idées et de projets que j’aimerai mener à bien. Par exemple, faire plus de gig VJ, allier de plus en plus musique et visuels, que ce soit pour des shows, des clip vidéos… Je me rends compte que c’est vraiment quelque chose qui me fait triper et m'inspire. On verra ce que donnera l'année 2017, mais pour l'instant elle a super bien commencé!

 

La série A Taste of wind au grand complet

Retrouvez toutes les infos sur Delphine sur son compte Instagram, son portfolio ou sa page Facebook ! Et passez faire un tour sur notre boutique en ligne si vous voulez garder un souvenir de Delphine.


L'Interview timbrée, c'est toutes les semaines sur maison-tangible.fr


Vous aimez le travail de Delphine ?
Alors jetez un œil à la boutique !