L'Interview Timbrée - 32 - Terrains Vagues

La nouvelle année démarre fort, on est ravis aujourd'hui de vous présenter non pas une, non pas deux mais trois Timbrées ! Ambre, Marisol et Elsa du collectif Terrains Vagues nous parle de leurs pratiques et de leurs approches du graphisme... Trois paires de mains pour trois auto-portraits timbrés !

 

La série Tamportrait des Terrains Vagues pour Maison Tangible

 

Votre “adresse” (fictive ou réelle) telle que vous aimeriez la lire au dos d’une carte postale ?

Terrains Vagues
Portail en métal
3 chemin du Bastion
Strasbourg.

 

En vacances, pour donner des nouvelles à vos proches, vous êtes plutôt du genre à envoyer une carte postale ou un MMS ?

La traditionnelle carte postale des grandes vacances. 
En général illustrée de quelques petits dessins plutôt qu’agrémentée d’un long texte.

 

Tamportrait 01 / 03

 

Vous souvenez-vous d'un courrier ou d'une carte postale qui a marqué votre vie ?

La lettre d’acceptation de notre candidature pour l’atelier au Bastion 14* dans lequel nous travaillons aujourd’hui.  Avoir obtenu cet atelier nous a permis de nous projeter un peu plus dans l’avenir de notre collectif, acheter de nouveaux outils comme une scie à chantourner, et donc d’envisager différemment nos projets. Avoir un espace rien qu’à nous et dédié à Terrains Vagues était vraiment une étape cruciale de notre aventure, car avant cela, nous travaillions dans le salon d’Ambre, sur sa table à manger ou par terre…

* Le Bastion 14 est une ancienne construction militaire
strasbourgeoise réhabilitée en ateliers d'artistes..

 

Vous avez récemment terminé une résidence artistique à la Fraternelle de Saint-Claude. On aime beaucoup le résultat obtenu ! Vous pouvez nous en dire un peu plus sur la manière dont ça s'est déroulé ?

Nous avons eu la chance d’êtres invitées pour deux semaines de résidence à la Fraternelle. Étant graphistes nous avons l’habitude de répondre à des commandes graphiques. Mais l’opportunité d’une carte blanche sans les contraintes habituelles d’un projet commandité nous faisait rêver depuis quelques temps… C’était une belle opportunité à saisir !

Notre première séquence de résidence (février 2017) fût l’occasion de découvrir l’atelier de la Fraternelle, ses machines et l’ambiance si particulière de la ville de Saint-Claude*. Nous avons d’abord réalisé une série de 9 affiches. Ces images ont été composées à partir d’une collecte de textures et de matières directement extraites de la ville et recomposées à la main pour fabriquer les typons. 

La deuxième partie de notre résidence (septembre 2017) est celle qui nous a donné le plus de fil à retordre, tout du moins, celle qui nous a fait le plus sortir de « notre zone de confort ». Nous avons toujours à cœur d’intégrer activement le public dans nos projets, nous sommes donc allées à la rencontre des Sanclaudiens. Nous avons récolté leurs points de vue sur leur ville. Il nous a fallu ensuite retravailler les textes pour extraire des messages superposables à nos images. Cette partie a été longue en remise en question et en travail collectif. Nous avons peu l’habitude de travailler avec de la matière textuelle brute, en temps que  créatrices d’images. Ce fut une très belle expérience.


* Saint-Claude, ville du Haut-Jura est l'ancienne capitale du diamant,
mais surtout la capitale de la pipe.. Ça c'était pour la précision grivoise :)

 

 

La résidence des Terrains Vagues à la Fraternelle de Saint Claude 

 

Si vous pouviez voir l’univers d’un artiste en une collection de cartes postales ou de timbres, qui choisiriez-vous ?

Ambre — Paul Cox pour ses formes et ses couleurs. *
Elsa — Olivier Schrauwen pour ses textures et ses personnages. 
Marisol — Ed Fella pour ses collages abstraits et ses dessins typographiques.

 

* Si tu veux, il existe un très beau livre Maison Tangible de Paul Cox :)

 

Si vous deviez entretenir une relation épistolaire avec une idole, ce serait qui ?

Ambre — Julien Prévieux à la manière de ses lettres de non-candidature. 
Elsa — Daniel Johnston.
Marisol — L’écrivain Julio Cortazar.

 

Tamportrait 02 / 03

 

Votre plus beau souvenir de voyage ?

Au retour des vacances d’été 2017, nous sommes parties toutes les trois avec la petite voiture de Marisol pour le Jura, afin d’effectuer notre seconde moitié de résidence à La Fraternelle. Il faisait beau, nous étions heureuses de nous retrouver et nous avons vraiment passé une super semaine, en immersion dans la Maison du Peuple, avec son cinéma et sa superbe salle de spectacle.

 

La destination, réelle ou fictive, pour votre prochain voyage ?

N’importe où tant que c’est dépaysant, à l’occasion d’une résidence artistique par exemple, au bord de la plage ou dans la montagne.

 

 

Ateliers Archibeau et Fabrikatyporéalisés par les Terrains Vagues

 

Une grande partie de votre travail est basé sur une approche pédagogique et très souvent participative. Vous pouvez nous parler un peu plus de cette volonté de sensibiliser les publics à la création graphique et de la façon dont vous procédez ?

Déjà lors de nos années d’études à la Haute école des arts du Rhin, nous étions tous les trois sensibles à la manière dont nos productions graphiques étaient reçues par le public et à comment il pouvait interagir activement dans nos protocoles de création. Dès le début de notre collectif Terrains Vagues, nous avons consacré une part importante de notre travail à developper des ateliers participatifs pour le grand public. Au fur et à mesure du temps, nous continuons d’évoluer dans cette optique en apportant une attention particulière aux boîtes à outils graphiques que nous proposons. Nos partis pris sont de nous éloigner d’un graphisme élitiste et de valoriser la pédagogie et l’accessibilité des connaissances.

 

 

Quelle est la chose la plus timbrée que vous ayez faite ?

Ensemble, c’est sans doute de se lancer dans la création de notre collectif juste en sortant de l’école, sans filet, mais avec beaucoup de motivation et d’envies… Sinon, en ce moment nous réalisons le graphisme des éléments de décor pour une série française * (à venir en 2018) et nous, on trouve ça timbré comme projet !

* On a très hâte de voir ça :)

 

 

Tamportrait 03 / 03

 


Parlez-nous de la série de timbres que vous avez imaginée ?

Comme la série est composée de trois timbres, nous avons eu envie de mettre à l’honneur le fait que l’on soit un collectif, en créant un portrait pour chacune de nous trois. Pour concevoir nos images, nous avons utilisé des tampons, issus de nos boîtes à outils d’ateliers. Nous apprécions beaucoup les textures que les tampons produisent, d’ailleurs c’est un outil que l’on utilise fréquemment dans nos productions graphiques.

 

Des nouveautés pour bientôt, une actualité dont vous voudriez parler ?

Dans les coulisses de notre atelier, nous sommes actuellement en train de travailler sur l’édition d’un livre jeunesse inspiré de nos ateliers de conception de « livres à combines », que nous avions réalisés pour la librairie « Séries graphiques » à Strasbourg. Nous ne pouvons pas en dire plus pour le moment, mais le livre sortira en 2018 !

 

 

La série Tamportrait au grand complet

 

 

Vous pouvez retrouver le travail des Terrains Vagues ici ainsi que sur leur page Facebook ou leur compte Instagram


Retrouvez toutes
les Interviews timbrées
sur le blog


Faites un tour
sur la Boutique !