L'Interview Timbrée - 30 - Jordan Coelho

Après une fin d'année chargée (on vous prépare un récap de tout ça vite), nous sommes de retour avec la suite des Interviews Timbrées. Et on commence avec Jordan Coelho, DA et motion designer français partit vivre dans le grand froid québécois. L'année commence tout en douceur donc, avec des timbres qui parlent de vacances.. Enjoy !

 

La série Routes deJordan pour Maison Tangible

 

Ton “adresse” (fictive ou réelle) telle que tu aimerais la lire au dos d’une carte postale ?

Jordan Coelho
42 Kakū no St.
San Fransokyo

C’est une ville sortie d’un Disney mais ça pourrait être un endroit très intéressant, pour ne pas dire super cool !

 

En vacances, pour donner des nouvelles à tes proches, t’es plutôt du genre à envoyer une carte postale ou un MMS ?

Je suis plutôt du genre à utiliser Messenger pour l’instantanéité, je ne suis pas du tout habitué à écrire des lettres où envoyer des cartes, j’associe malheureusement le courrier à quelque chose de négatif (coucou l'URSAAF). Par contre, je ne peux pas partir en vacances sans acheter des "aimants souvenirs", ces aimants qu’on met sur le frigidaire, c’est une tradition dans ma famille.

Ça existe toujours les MMS ? *


* Bim, touché ! Ok on va dira "Messagerie instantanée" maintenant :)

 

Routes 01 / 03

 

Te souviens-tu d'un courrier ou d'une carte postale qui a marqué ta vie ?

Malheureusement non, cela aurait pu être mon admission en Arts Appliqués où mon Visa pour le Canada, mais tout passe par Internet. ¯\_(ツ)_/¯

 

Ton animation « Simple shapes in motion » est un exercice de style très abouti, qui souligne très bien ta connaissance de l’animation traditionnelle et expérimentale. Explique-nous en quoi ces influences jouent-elles sur ta pratique ?

Merci beaucoup ! Tout d’abord, ce projet a vu le jour durant ma deuxième année d’études en BTS Design Graphique. Je m’intéressais de près au Motion Design, au fil de mes recherches sur le sujet j’ai découvert le travail, entre autres, de Walter Ruttmann* et Oskar Fischinger. J’ai été impressionné par la façon dont ils habillaient la musique avec des formes dansantes et colorées. C’est très efficace et la qualité d’exécution traduisait une grande maîtrise du rythme et de l’animation. Ce projet est une sorte d’hommage à leur travail. Un exercice qui m’a permis de mieux appréhender les principes d’animation et le rôle que peux avoir la musique quand elle guide une production de design graphique animé. C’est un peu comme réviser les bases, un exercice que je recommande !
 

* Ruttmann fût l'un des pionniers  du cinéma abstrait.
Filez voir la série OPUS, c'est d'une beauté renversante. 

 

Exercice de style maîtrisé avec Simple shapes in motion

 

Si tu pouvais voir l’univers d’un artiste en une collection de cartes postales ou de timbres, qui choisirais-tu ?

Ori Toor ! J'apprécie beaucoup son travail, c'est mignon, bizarre, mystique, organique fantomatique... C'est trippant ! Autant en illustration qu'en animation.*

* On valide à 200% 

 

Si tu devais entretenir une relation épistolaire avec une idole, ce serait qui ?

Je n’ai jamais eu d’idole, du moins aucune qui soit un personnage réel, mais ça m’intéresserait beaucoup d’avoir ce genre de relation avec Brel dans le monde d’aujourd’hui.

 

Routes 02 / 03

 

Ton plus beau souvenir de voyage ?

À l'âge de 8 ans, nous sommes partis en Tunisie avec mes parents. Dans un marché, il y avait un carton dans lequel grouillaient des caméléons, on m'a expliqué que ça portait bonheur d'en accrocher un sur sa porte d’entrée après l’avoir vidé et séché. J'ai convaincu mes parents d’en prendre (sauver) un. En passant la douane en voiture, j'ai fait semblant de dormir avec le caméléon caché dans une boite à mes pieds. Ça a marché. De retour en France, je lui ai fait un beau vivarium. J'étais content.

 

La destination, réelle ou fictive, pour ton prochain voyage ?

Mon prochain voyage sera au Cap Vert. Je ne sais pas vraiment pourquoi je n'y suis pas encore allé en 21 ans, mais je suis bien décidé à découvrir le pays natal de mon père.

 

 

L'alphabet animé de Jordan pour 36 Days of Type

 

Tes créations pour 36DaysOfType montrent que tu es aussi à l’aise en 2D qu’en 3D. Lequel de ces univers te parle le plus ?

Je suis plus à l'aise en 2D, je me sens moins limité qu'en 3D où les temps de calcul sont parfois frustrants. Je prends plus de plaisir en 2D en tout cas. Je ne pense pas vraiment à la technique, quand j'ai une idée, j'utilise simplement les outils pour la réaliser, si je ne les connais pas, j'apprends à les utiliser. Pour répondre à ta question, je dirais que ce qui me parle le plus c’est mixer ces deux techniques.

 

 

Quelle est la chose la plus timbrée que tu aies faite?

Un jour j'ai volé un stylo à Carrefour. Des fois je suis un véritable loubard. C'est un joli mot ça, loubard.*


* On valide aussi, on l'utilise pas mal à l'atelier.
À remettre à la mode en 2018 donc.

 

 

Routes 03 / 03

 


Parle nous de la série de timbres que tu as imaginée ?

Pour ces timbres, j'ai voulu représenter le voyage par une sorte de route dont les marquages au sol défilent frénétiquement à perte de vue. J'ai ensuite pensé à faire une sorte de carte montrant le chemin à parcourir. À partir de ces deux idées, le visuel a évolué vers ces propositions qui, avec le recul, rappellent peut-être plus les embouteillages du départ en vacances.

 

Des nouveautés pour bientôt, une actualité dont tu voudrais parler ?

Un clip musical en pré-production qui devrait sortir bientôt, c’est une première pour moi ça s'annonce intéressant. Je pense que Montréal va apporter son lot de belles collaborations, c’est bien parti pour.

 

 

La série Routes au grand complet

 

 

Vous pouvez retrouver le travail de Jordan sur son site internet, ou sur son compte instagram.

 


L'Interview timbrée, c'est toutes les semaines sur maison-tangible.fr


Faites un tour sur la Boutique !