Les images en réalité augmentée de Rémi Vincent pour la Saline Royale

Il nous aura fallu plus de temps que prévu, mais ça y est, les images en réalité augmentée pour la Saline Royale d'Arc-et-Senans sont enfin disponibles sur notre boutique en ligne ! Leur créateur, Rémi Vincent, nous livre les secrets de cette collection et de sa résidence de création en Franche-Comté.

 

Maison-Tangible-Saline-Royale-Remi-Rincent-001.jpg

Rémi à la Saline Royale d'Arc-et-Senans dans le musée Ledoux

 

Afin de mieux vous resituer la collection de Rémi, il  est important de noter deux choses. D'abord, cette résidence fait suite à celle d'Owen en 2016. Même lieu, la Saline Royale d'Arc-et-Senans, même temporalité, deux semaines et demi à la fin du printemps. La seule différence entre les deux résidences est la commande finale : 5 images fixes pour Owen, 3 images animées pour Rémi. Car oui, c'est la nouveauté de la résidence, cette année les images sont en réalité augmentée. 

 

Vous pouvez d'ailleurs animer toutes les images présentes dans cet article grâce à l'application Maison Tangible  gratuite et dispo sur Android et iOS . Il vous suffit de télécharger l'application et de survoler les images avec votre téléphone ou votre tablette pour les voir s'animer ! C'est magique !

 

Les bernes - l'un des bâtiments animé

 

Rémi, peux-tu te présenter brièvement ?

Je suis Rémi Vincent, tu peux aussi m’appeler Tetsouille si on est intime. Je fais du design graphique et de la direction artistique que je vais finir par animer dans la plupart des cas...

Je travaille en solo ou en équipe, souvent avec les copains, j’aime autant créer sur un écran 16/9 que sur un écran non-conventionnel comme pour la tournée d’un artiste, ou une expérience de marque interactive.

 

Maison-Tangible-Saline-Royale-Remi-Rincent-006.jpg

Où est Rémi?

 

Tu es né en France, mais tu as désormais passé une grande partie de ta vie au Canada. Quelle culture te nourrit le plus ? Française/Européenne ou Québécoise/Nord-Américaine ?

Je ne crois pas avoir une culture qui me nourrit plus qu'une autre, mon identité et mon éducation sont françaises, j’en suis fier, mais je vis et je travaille depuis longtemps à Montréal. Je suis métis culturel si on peut dire #doublePasseport :)

 

Parle-nous de ta manière de travailler. As-tu une routine, une manière d'aborder les commandes d'un client ? 

Comme beaucoup, l’important c’est de comprendre le besoin client pour ensuite aller au delà en poussant les limites. C'est pas toujours facile mais ça prend déjà une bonne communication. Vient ensuite l'organisation, check ici mon organisation de fichier, et surtout le plus important, avoir "du fun".*

 

* "avoir ben ben du fun même" comme disent nos amis québécois.

 

 

Le carnet de croquis de Rémi

 

 

Peux-tu nous parler de ta résidence, de ton expérience au sein de la Saline Royale ?

J’en garde un super bon souvenir. Le timing était particulier, je finissais un projet au Japon avec Champagne Club Sandwich avec qui je bosse très régulièrement. En une semaine, je suis passé de Tokyo à Arc-et-Senans (en passant par Montréal et Paris). Je me souviens qu'un dimanche soir on était seulement quatre sur le site au complet. Ça m’a prit quelques jours pour m’adapter et faire mon nid, avant de pouvoir réfléchir à ce que j’allais créer autour du lieu. Je me suis ensuite attaché aux gens et au lieu et j’ai même eu un petit pincement au coeur en repartant à Montréal.

 

 

Maison_Tangible_Manufacture_images_objets_Besancon_Paris_Produits_Saline_Arcetsenans_Remi_Vincent_Carte_Postale_10x15cm_00.jpg

La collection de cartes postales de la Saline Royale

 

 

En quelques mots, peux-tu nous raconter l'histoire des images que tu as créés pour la collection ?

 

Maison-Tangible-Manufacture-images-objets-Besancon-Paris-Produits_Saline_Arcetsenans_Remi_Vincent_MaisonDirecteur_30x40_01_Carre.jpg

01 - La maison du Directeur

Je logeais dans le loft pour les artistes à la Saline. J'ai installé mon bureau à la fenêtre qui donne directement sur la cour avec face à moi la maison du directeur.

J'avais l'impression d'être observé tout au long de la journée depuis sa fenêtre en rond. C’est ce bâtiment qui a fait germer l’idée : J'ai fini par personnifier les bâtiments qui m'entouraient, et leur donner une personnalité par rapport à leur fonction de l’époque. 

 

02 - Les bernes

J'ai posé les bernes est et ouest l'une sur l'autre. C'est l'endroit où l'on faisait chauffer la saumure sur de grande plaques pour extraire le sel.

Le procédé dégageait une vapeur acide et le bâtiments était très mal aéré. Ça m'a fait pensé à un sumo qui condense toute son énergie juste avant de commencer son combat.

Maison-Tangible-Manufacture-images-objets-Besancon-Paris-Produits_Saline_Arcetsenans_Remi_Vincent_MaisonDirecteur_30x40_05_Carre.jpg
 
Maison-Tangible-Manufacture-images-objets-Besancon-Paris-Produits_Saline_Arcetsenans_Remi_Vincent_MaisonDirecteur_30x40_03_Carre.jpg

03 - Le bâtiment des gardes

C'était la seule entrée à l'époque pour se rendre sur le site. Les gardes pouvaient ainsi facilement contrôler les entrées / sorties.

Une chose qui m'a marquée lors de mon séjour à la Saline, c'est à quel point l'architecture est sublimé tout le long d'une journée, avec sa géométrie sublimée par les changements de la lumière du soleil (mais aussi de son éclairage la nuit). Ça m'a donné l'idée de représenter le bâtiment sur un cycle de 24h.

 

 
Maison-Tangible-Manufacture-images-objets-Besancon-Paris-Produits_Saline_Arcetsenans_Remi_Vincent_MaisonDirecteur_30x40_09_Carre.jpg

L'affiche 30x40cm des bernes

 

 

C'est ta première expérience d'une commande d'illustration/animation orientée vers le print. Comment as-tu abordé le projet, notamment le lien avec la réalité augmentée ?

Faire une illustration d’un bord et une animation de l’autre c’est accessible mais créer une image forte en print et y ajouter l’effet de surprise grâce à l’animation qui se révèle en réalité augmentée... C’est un vrai challenge ! Ajoute à ceci la contrainte de temps et de lieu, un sacré exercice pour moi mais une très belle expérience.

 

La réalité augmentée en action

 

Gardes-tu un souvenir en particulier de cette résidence ? 

Mon loft de 150 mètres carrés, au mobilier très minimal, avec tellement d’espace et de calme pour créer. En opposition directe avec Tokyo, ce clash te met direct dans un mindset assez spécial. L’architecture du site et le travail de Claude-Nicolas Ledoux m’ont totalement hypnotisé. Je me suis même fait une visite du Musée Ledoux, en solo, de nuit et dans le noir, un grand moment.

 

Maison-Tangible-Saline-Royale-Remi-Rincent-010.jpg

Rémi résumé en une image, souriant et facétieux.

À choisir, tu gardes le vin et le fromage ou les poutines et les bières québécoises ?

Sans hésitation : du fromage français accompagné de bières de microbrasseries québécoises, le meilleur des deux mondes.

J’en profite pour remercier chaleureusement Aurélien et Marie pour leur accueil, Mathieu et Aurélien pour l’organisation de la résidence, à tous les gens que j’ai pu rencontrer à la Saline, notamment Lionel, Orane et Nathalie.

Mention spéciale à ma famille et mes amis que j’ai croisé lors de mon séjour en France.

Finalement, je dédicace mes images à mon chien-cochon Hervé qui m’a quitté récemment et qui aurait vraiment aimé chillé à la Saline.

 

Les animations de Rémi (musique par Vincent Lagadrillère)

 


Les objets graphiques
de Rémi Vincent dans la boutique